R.I.P. : Rest Is Prohibited - Résurrection !

Ho Joie ! R.I.P. aussi nommé : Rest Is Prohibited, le jeu de rôle, est passé en téléchargement gratuit !

J'avais œuvré pour ce projet sur la couverture, le logo, l'écran de jeu et un certain nombre d'illustrations intérieur !

La V2 étant encore dans les cartons des auteurs, l'éditeur de la V1 ayant mis la clef sous la porte, et les participants au projets ayant tous donné leurs accords, les auteurs sont souhaités partager leur production gratuitement sur leur blog !

Voici l'équipe : Le blog des auteurs : Crazy Platypus | L'Illustratrice : Fnou | L'illustratrice : Rill | L'illustratrice : Zell-K | Le Maquettiste : Tony Martin

Le pitch du jeu est détaillé sur sa page Facebook. Bien que de l’aveu des auteurs, elle soit un peu moribonde, cela nous dépeint succinctement l'univers :

« Certaines âmes de morts disparaissant mystérieusement, les Dieux sont contraints de s’unir pour résoudre ce mystère et le régler. À cette fin, ils ont réuni des groupes d’humains, envoyés enquêter à travers le voile obscur que cet ennemi inconnu a jeté sur la Terre. Les joueurs devront pourchasser des créatures surnaturelles, sans sombrer dans la folie, afin de déjouer les plans de cet adversaire mystérieux. »

Sinon la page du Grog peux aussi vous renseigner !

R.I.P. écran de jeu.

Venez donc découvrir légalement en téléchargement gratuit son univers ainsi que la première version du jeu ! En voici l'ensemble des liens de téléchargement :

Le livre de base R.I.P.

La couverture

Le livre de base

Aides de jeu du scénario « À Thor ou à raison »

Aides de jeu du scénario « De morts et d’émeraudes »

L’écran de R.I.P. et son livret

L’écran recto-verso

La couverture du livret « Le Voile obscur »

Le livret « Le Voile obscur »

Aides de jeu du scénario « Du rêve à la réalité »

Les aides de jeu de R.I.P.

Fiche de personnage couleur

Fiche de personnage print-friendly

Tableau de bord du MJ

Rapport de fin de mission couleur

Rapport de fin de mission print-friendly

Life sower

Bon jeu !

Bianca Vampire

Bianca is a blind vampire. Around 28H of work. Sorry I forgot to record the first sketching steps.  

Bianca Born
Bianca Fight
Bianca Diplomate
Bianca's Life
Bianca - Vampire

Music : Chiasm Disorder, Isolated, Chiasm

Interview - Illustrateurs

Lors de la convention Au delà du Dragon à Montpellier, j'ai eu la chance d'être interviewé par Rôliste TV ^^. On y parle de ce qui se passe dans la vie d'un illustrateur, une mise a nue du métier, voyez par vous même :

Outre moi-même, les autres illustrateurs interviewés sont : Jems et Tania Sanchez Fortum

Game In Harry Potter

Affiche Game In harry Potter !

Around 30H of work, Illustration made for the "Game In Harry Potter" event !
Final illustration : http://www.lunart.fr/storage/cache/images/000/647/GIHPW10,large.1481764613.jpg
More At : http://www.lunart.fr
Music : Auquid - Within https://www.jamendo.com/album/127043/within

Doxa

Doxa Couverture Ecran

Here a paint'cover for rpg book named Doxa.

Music From NoCopyrightSound : https://www.youtube.com/user/NoCopyrightSounds - Cartoon - On & On - Different Heaven - Nekozilla - Halvorsen - Wouldn't Change It - Vidya Vidya - Safari Fruits - Syntact - Shallow - Inukshuk - Happy Accidents

Nobilis - La loi de l'anémone

Nobilis - La loie de l'Anemone

Fait à l'occasion d'un recueil de scénarios de jdr. Celle-là illustrera le scénario de Nobilis, la loi de l'anémone. Les PJ se retrouvent au tribunal des sauterelles accusés de l'avoir violée.

Comission for a compilation of scénario, here made for Nobilis rpg.

Music : LukHash - The Other Side 01 - LukHash - ANOTHER WORLD 02 - LukHash - HONGDAE 03 - LukHash - THE OTHER SIDE 04 - LukHash - EIGHTIES 05 - LukHash - ITAEWON

et une version longue pour mieux voir le processus de production :

Critique : Americana : L'intégrale du syndrome de Babylone

Sous le format d'un Burst (Univers + règles, exclusivement conçu pour les scénarios proposées) cette campagne met en scène des groupes occultes qui s'affrontent pour l'appropriation des âmes avec comme trame de fond un thriller fantastique. Étant très amateur du genre post moderne, qui se dégage de ce type d'univers occulte contemporain (tel les très bon : Unknown Armies et Don't rest your head), je me suis naturellement intéressé à Americana.

Cet ouvrage propose un système de jeu simple, à défaut d'être novateur, qui est fonctionnel en seulement 12 pages. Fait plutôt notable, les contacts et autres proches des personnages y ont une place importante. Quant au reste, il se contente – sans prétentions – d'être un outil de simulation classique à l'échelle humaine. Je regrette qu'il n'ait pas eu la force de nous présenter une mécanique originale ou novatrice, ce qui aurait pu mettre l'accent sur l'histoire qu'il sert. Ainsi, il n'a pas la touche indispensable propre à ce genre de jeu.

Coté contexte, les factions présentées sont toutes intéressantes. Elles ont chacune des motivations bien choisies, capable de justifier parfaitement leur existence. Cependant elles ne disposent que rarement de personnages vraiment haut en couleur. En fait c'est un symptôme que j'ai retrouvé sur l'ensemble des scènes proposées. Tout ce Burst mériterait un bon coup de peinture démente et crade à l'Unknown Armies. Car en l'état des choses l'ensemble a un gout dilué de post moderne frileux, ce qui ne donne que moyennement envie.

Au sujet de la narration, là c'est quand même moins bon que le reste. Mise à part la toute fin de la campagne, l'ensemble du Burst est ultra linéaire. Il est même écrit noir sur blanc "De manière générale, les introductions et les conclusions des chapitres sont volontairement plus dirigistes que le cœur des scénarios". Ce que l'auteur entend par dirigiste, correspond très exactement au fait que quelques soit les choix que font les joueurs en cours de scénario, la fin est déjà toute tracée. En fait, les personnages n'ont sensiblement aucun impact sur le déroulement de la narration jusqu’à la toute fin du Burst. Là, ils auront seulement la possibilité de choisir quelle faction aider.

En effet, même si certains PNJ décèdent en cours d'aventure, ils sont immédiatement remplacés par d'autres servant les mêmes objectifs. Pas toujours cohérent, l'auteur se sert de cette pirouette pour que le scénario se déroule toujours de la même façon. Entre la frustration et l'étouffement, cette privation du libre arbitre peu discrète est faite à dessein. Le contexte dans lequel évoluent les personnages en est la principale justification. Néanmoins, rien n'imposait que cela dure les 6 à 10 parties avant le final du Burst. Une ou deux parties aurait amplement été suffisantes pour que n'importe quel joueur se fasse une idée claire de la situation dans laquelle est son personnage.

J'aurais aimé que cette campagne soit organisée tel un bac à sable, avec les factions présentées comme des outils, ainsi que les saynètes proposées sans qu'elles aient nécessairement un ordre préétabli. Et le dernier point qui me chagrine : Outre le fait que l'histoire se passe aux USA, nommer ce Burst "Américana" ne me parait ni très vendeur, ni très pertinent. En fait l'histoire, qui a des accointances antiques, aurait eu plus de cohérence si elle avait eu lieux au Moyen-Orient ou en Europe.

En conclusion, ce Burst contient quelques bonnes idées, un final intéressant, mais il faut revoir certains personnages et surtout revisiter entièrement les scénarios et leur successions, afin qu'ils soient moins dirigistes.

Luna